Un politique pas comme les autres !

La boite à idées

J’ai souvent reproché aux politiques (particulièrement au PS) de rester engoncé dans leurs idées voulant les faire passer, bonnes ou mauvaises et ce quelles qu’en soient les conséquences … Et, quoi que cela puisse paraitre surréaliste, uniquement par orgueil, rarement par convictions réelles.
Une idée est géniale certes, nonobstant elle provient d’un autre parti, un autre pays, en conséquence elle devient obsolète avant même une éventuelle étude de faisabilité !
Il faut avoir de l’humilité pour admettre être à la recherche d’idées ailleurs, peu importe la source, pourvu que l’idée soit valable.
Un peu comme admettre que l’on s’est trompé, en politique aussi, cela paye presque toujours, à l’instar de JFK qui admettra (sans entrer dans le débat du – « ce n’est pas un débarquement américain. Ils étaient tous Cubains et la plupart avait combattu Batista » sic*) son erreur, pour le moins.
D’ailleurs qu’affirme très pertinemment ce cher Monsieur Rousseau : – « Un homme ne doit jamais rougir d’avouer qu’il a tort ; car, en faisant cet aveu, il prouve qu’il est plus sage aujourd’hui qu’hier ».
A l’instar de la sensibilité, l’humilité, celle-là même qui permet de garder une ouverture d’esprit, peut devenir une force.
Lors de son procès, Mr Carnegie répondit aux avocats qui l’attaquaient pour « inculture » : – « Pourquoi devrais-je avoir la tête pleine de tous ces détails, alors qu’il me suffit de pousser sur un bouton pour que vienne à moi un spécialiste qui répondra à n’importe laquelle de vos questions … »
En somme, il y a plus dans plusieurs têtes que dans une seule, il suffit de bien s’entourer, CQFD !
Super donc, ce concept de boite à idées comme celle de Mr Guillitte où les pistes se suivent sans se ressembler, tout en offrant à tous des voies vers la réflexion pour faire avancer le Schmilblick ou une belle ville comme Namur, néanmoins, serait applicable partout et par tous !
Je réitère ce que je lui ai déjà écrit il y a quelques jours, BRAVO !
Belle journée,

* Voir l’excellent ouvrage de Jacobo Machover, Anatomie d’un désastre, Baie des cochons 1961, aux éditions Vendémiaire.

A propos XavierHOUIN

Prenez contact et discutons-en !
Cet article a été publié dans Divers (inclassables). Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s